Prix

Le projet LESLAN annonce deux concours à l’échelle nationale pour la meilleure composition d’école et la meilleure œuvre d’art sur le thème de l’esclavage. Les oeuvres des lauréats seront exposées à l’exposition LESLAN (15 octobre – 15 décembre 2019) et sur ce site Web.

Le but de ces prix est de stimuler la réflexion et l’engagement sur le problème de l’esclavage et de son héritage au Niger aujourd’hui. Les écoles sont des sites d’éducation civique par excellence, où l’on peut apprendre aux jeunes élèves, filles et garçons, à réfléchir de manière critique aux formes d’exploitation historiques et contemporaines, ainsi qu’aux luttes pour les éliminer. Le prix stimulera la discussion dans les classes, en ville et en brousse, aux niveaux primaire et secondaire. Les travaux des étudiants les plus inspirants enrichiront le projet LESLAN avec les perceptions des plus jeunes citoyens.

Cliquez sur ce lien pour accéder aux instructions et au formulaire de candidature du prix ‘ecoles’.

Le Prix ‘art’ demande aux artistes nigériens, hommes et femmes, d’interpréter le thème de l’esclavage à travers leur sensibilité et expertise dans le domaine esthétique. Les mots ne sont pas le seul moyen de dénoncer les maux sociaux. LESLAN souhaite associer les artistes nationaux (arts visuelles) à son processus de recherche et activisme. LESLAN invite les artistes nigériens au dialogue engagé en ce moment, où l’art africain est au premier plan du monde artistique mondial, avec des foires importantes telles que la Biennale Dak’Art. Cette initiative va créer une plate-forme susceptible d’accroître la visibilité de leurs travaux sur la scène nationale, continentale et internationale; et intégrer la contribution des artistes aux objectifs anti-esclavagistes de LESLAN.

Cliquez sur ce lien pour accéder aux instructions et au formulaire de candidature du prix ‘art’.

Jury: Le jury du Prix des arts est composé de quatre experts internationaux d’art africain:

Professeure Antoinette Tidjani-Alou: professeure de littérature française et comparée à l’Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger) où elle dirige la nouvelle Filière en « Arts et Culture » et fonde un Laboratoire pour l’Etude, la Recherche, la Pratique et la Valorisation des Arts et de la Culture (LERVAP).

Giles Peppiat: expert internationalement reconnu en art africain et directeur du département des arts africains modernes et contemporains chez Bonhams: https://www.bonhams.com/departments/PIC-AFR/

Stacey Kennedy: doctorante et chercheuse sur les créations et activités artistiques de femmes artistes africaines contemporaines, consultante en art africain et blogueuse: https://twitter.com/stakkkiii?lang=fr

Zachary Kingdon: directeur des collections africaines au World Museum Liverpool; chercheur, auteur, et spécialiste de sculpture africaine et de la formation historique des collections d’art africain dans le monde. https://www.liverpoolmuseums.org.uk/wml/collections/ethnology/africa/

 

 

 

LESLAN PRIZES

The LESLAN project announces two national competitions for the best school composition and the best work of art on the subject of slavery. The winners’ works will be exhibited at the LESLAN exhibition (15 October – 15 December 2019) and on the LESLAN website.

The purpose of these awards is to stimulate reflection and engagement on slavery and its legacies in Niger today. Schools are civic education sites par excellence, where young people can be taught to think critically about historical and contemporary forms of exploitation, as well as struggles to eliminate them. The award will stimulate discussion in the classroom, in the city and in the countryside, at the primary and secondary levels. The most inspiring student work will enrich the LESLAN project with the perceptions of Niger’s youngest citizens.

The ‘art’ prize asks Nigerien artists, men and women, to interpret the theme of slavery through their sensitivity and expertise in the aesthetic field. Words are not the only way to denounce social ills. LESLAN wants to associate national artists (visual arts) with its research and activism. At a time when African art is at the forefront of the world artistic scene, with important fairs such as the Dak’Art Bienniale, LESLAN invites Nigerien artists to an engaged dialogue. This initiative will create a platform that can increase the visibility of their work at the national, continental and international levels; and to integrate artists’ contribution to LESLAN’s anti-slavery objectives.

Click on the links above (French version) to access the guidelines and application forms for each prize.

Jury: The jury of the Arts Prize is composed of four international experts of African art:

Professor Antoinette Tidjani-Alou: Professor of French and Comparative Literature at Abdou Moumouni University of Niamey (Niger) where she directs the new branch in « Arts and Culture » and established a Laboratory for the Study, Research, Practice and Valorization of Arts and of Culture (LERVAP).

Giles Peppiat: Internationally recognized expert in African art and Director of the Modern and Contemporary African Arts Department at Bonhams: https://www.bonhams.com/departments/PIC-AFR/

Stacey Kennedy: PhD student and researcher on the artistic production and engagement of contemporary African women artists; African art consultant and blogger: https://twitter.com/stakkkiii?lang=en

Zachary Kingdon: Director of African Collections at World Museum Liverpool; researcher, author, and specialist in African sculpture and historical formation of African art collections around the world. https://www.liverpoolmuseums.org.uk/wml/collections/ethnology/africa/