Music for Freedom

« Musique pour la Liberté » – « Music for Freedom »: un programme de concerts par des musiciens et musiciennes engagé.es dans la lutte contre l’esclavage / a programme of concerts by musicians engaged in the fight against slavery

Tahoua, 10 Juillet 2021: de jeunes musiciens engage la jeunesse de la ville

Malgré la pluie entraînant un léger retard, le deuxième concert du programme Musique pour la Liberté du Projet LESLAN a eu lieu à Tahoua le samedi 10 juillet avec un très bon accueil. Avec environ 500 personnes présentes, l’organisateur et artiste du concert Sage Soldat a particulièrement apprécié « la capacité d’échange avec le public sur le thème du concert : la justice, l’esclavage, la traite des êtres humains, la violence infligée aux différents groupes sociaux, et la marginalisation ». Ibrahim Oumarou Yacouba, connu sous le nom de Sage Soldat, a interprété son titre-phare « Slavery », et a été rejoint sur scène par des artistes tels que: Lauréat du concours panafricain Plan International et chanteur haoussa Ham D Mallam, ‘slammer’ Hevi Joel K. Senam (le slam est une discipline, née à Chicago dans les années 1980, qui se développe au Niger depuis le milieu des années 2000), artiste de Niamey et le rappeur Shaf, et technicien du son, DJ et organisateur d’événements Cisse Mohamed Cisse alias DJ Sisko Lova. 

Tahoua, 10 July 2021: Young musicians engage the city’s youth

Despite rain causing a slight delay, the first concert of the Music for Freedom programme of the LESLAN Project took place in Tahoua on Saturday 10 July to a great reception and welcoming audience. With around 500 people in attendance, concert organiser and artist Sage Soldat particularly appreciated “the capacity for discussion with the public on the theme of the concert: justice, slavery, human trafficking, violence inflicted on different social groups, and marginalization”. Ibrahim Oumarou Yacouba, known as Sage Soldat, performed his flagship track ‘Slavery’, and was joined onstage by artists including; Plan International pan-African competition prizewinner and Hausa singer Ham D Mallam, ‘slammer’ Hevi Joel K. Senam (Slam is a discipline, born in Chicago in the 1980s, which has been developing in Niger since the mid-2000s), Niamey artist and rapper Shaf, and sound technician, DJ and event organizer Cisse Mohamed Cisse alias DJ Sisko Lova.

« Musique pour la Liberté »: le concert de Tahoua – le samedi 10 juillet

Premier concert de LESLAN à Niamey

(English text below)

LESLAN a la chance de compter un chanteur et rappeur de renommée dans son équipe: c’est Yacouba Ibrahim Oumarou, nom d’art Sage Soldat. Sage Soldat s’engage à mettre sa musique au service de la société. Il écrit des chansons engagées politiquement qui inspirent les gens, en particulier les jeunes en Afrique, à lutter contre l’injustice. Sage (comme nous l’appelons dans l’équipe LESLAN) a tenu un concert contre l’esclavage à l’auditorium principal de la Place AB de l’Université Abdou Moumouni de Niamey le 23 décembre.

Le concert, qui a été reporté pour respecter les jours de deuil national institués par le président en mémoire des 71 soldats nigériens décédés lors de l’attentat terroriste d’Inates, était dédié aux défunts.

Lors du concert, Sage a lancé son nouveau rap composé dans le cadre de LESLAN. Nous pensons à la chanson de Sage contre l’esclavage comme un hymne du projet, qui survivra au projet et continuera à dénoncer l’esclavage et à rappeler à ceux qui sont confrontés à ses legs dans leur vie quotidienne, au Niger, qu’ils peuvent et doivent « stand up for their rights » (défendre leurs droits).

Cliquez ici pour écouter le rap ‘Slavery’

English text:

The first LESLAN concert in Niamey

LESLAN is lucky to count an established singer and rapper in its team: it’s Yacouba Ibrahim Oumarou, art name Sage Soldat. Sage Soldat is committed to put his music at the service of society. He writes politically engaged songs that inspire people, especially young people in Africa and in the world, to fight against injustice. Sage (as we all call him in the LESLAN Team) held a concert against slavery at the main auditorium in the Square AB of the University Abdou Moumouni of Niamey on 23 December. The concert, which was postponed to respect the days of national mourning established by the President in memory of the 71 Nigerien soldiers who lost their lives at the terrorist attack of Inates, was dedicated to the deceased. At the concert, Sage launched his new rap composed in the context of LESLAN. We think of Sage’s song against slavery as an hymn of the project, which will outlive the project and continue calling for the end of slavery and reminding those who are faced with its legacies in their daily life, in Niger, that they can and should ‘stand up for their rights’.

Click here to listen to the rap ‘Slavery’