LESLAN: concertation et débat public avec les participants à sa recherche/ LESLAN: consultation and public debate with grassroots research participants.

Le 11 septembre, le projet LESLAN a organisé deux événements: le matin, il a tenu une consultation avec des représentants des populations qui ont été intervieweés dans le cadre de ses recherches dans sept régions du pays (ces representants avaient été victimes de l’esclavage ou de la discrimination fondée sur l’ascendance servile). À cette occasion, l’équipe LESLAN a présenté et discuté les conclusions préliminaires du projet et a recueilli les réactions de tous les participants. Dans l’après-midi, la participation a été ouverte aux représentants d’institutions publiques nationales (ministère de la Justice, Comité national des droits de l’homme (CNDH), Taskforce anti-esclavage) et d’organisations internationales (BIT) dans un forum public permettant aux participants de faire entendre leurs soucis et doléances. L’événement a été rapporté dans le journal national du soir sur Tele Sahel.

On 11 September the LESLAN Project organized two events: in the morning it held a closed-door consultation with representatives from the grassroots participants who have been interviewed for its research in 7 country regions (all of whom had either experienced slavery or discrimination based on slave descent). On this occasion the LESLAN team presented and discussed the preliminary findings of the project and collected feedback from all particpants. In the afternoon, the event opened the doors to representatives of national public institutions (the Ministry of Justice, tne National Committee for Human Rights, the Anti-slavery Taskforce) and international organizations (the ILO) in a public forum that enabled the voices of the participants to be heard. The event was reported in the evening national news programme on Tele Sahel.

2 Replies to “LESLAN: concertation et débat public avec les participants à sa recherche/ LESLAN: consultation and public debate with grassroots research participants.”

  1. Le 11 septembre reste une journée mémorable pour tous les nigeriens comme elle fut restée mémorable dans les esprits des américains : hommes politiques, hommes ONG, paysans, défenseurs de droit de l’homme, acteurs de la société civile….. marquant la fin de la discussion entre ceux-là qui soutiennent l’idée salon laquelle  » l’esclavage n’existe plus dans le Niger actuel » et de l’autre côté certains qui maintiennent toujours l’idée selon laquelle  » l’esclavage existe bien dans le Niger actuel avec d’autres formes « . Je pense que c’est le moment pour l’état du Niger de prendre en compte les conclusions du forum du 11 septembre organisées par le projet LESLAN. MERCI

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s