Communiqué sur les survivances de l’esclavage dans la presse/ Communiqué on the survivals of slavery in the news

Le Sahel Dimanche (6 déc) a publié un rapport sur le communiqué de presse fait par Ali Bouzou, SG de Timidria, à l’IRSH le 3 décembre. Aujourd’hui 18 décembre, un an depuis le début de la conférence LESLAN qui a culminé avec l’Appel de Niamey, nous repensons à toutes les recherches sur le terrain et le travail d’équipe, l’analyse collaborative et l’engagement du public, les prix et l’exposition, à travers lesquels le dialogue sur l’esclavage et ses séquelles au Niger et au Sahara-Sahel s’est intensifié dans l’année passée.

The Sahel Dimanche (6 Dec) published a report on Timidria SG’s Communiqué de Presse at IRSH on 3 December. Today 18 décembre, one year since the beginning of the LESLAN conference that culminated with the Appel of Niamey, we can look back at all the field-research and team-work, collaborative analysis and public engagement, the prizes and exhibition, through which the dialogue on slavery and its legacies in Niger and the Sahara-Sahel has been intensified over the last year.

Communiqué-presse

Concert LESLAN reporté au 21 décembre / LESLAN Concert postponed to 21 December

Le concert LESLAN est reporté au 21 décembre pour respecter les 3 jours de deuil national décrété par le Gouvernement pour honorer la memoire des 71 soldats qui ont perdu leur vie lors de l’attaque d’Inates.

The LESLAN concert is moved to 21 December in respect of the 3 days of national mourning  to honour the memory of the 71 soldiers who lost their life in the attack of Inates.

communique inates

Message de Biram à Weimar: espoir et lucidité / Biram’s message in Weimar: Hope and Lucidity

Biram dah Abeid, président d’IRA Mauritanie, discute des récents changements dans les orientations politiques de la Mauritanie depuis l’arrivée au pouvoir du président Ghazouani. Les signes de changements positifs permettent d’espérer que le changement arrive, mais il reste beaucoup à faire pour restaurer les droits et les opportunités des groupes les plus marginalisés. Si l’espoir est permis, les militants des droits humains restent lucidement conscients des étapes qui restent à franchir.

Biram dah Abeid, President of IRA Mauritania, discusses the recent changes in Mauritania’s political orientations since the advent to power of President Ghazouani. Signs of positive changes allow for hope that change is coming, but much remains to be done for the restoration of rights and opportunities to the most marginalised groups. While hope is allowed, human rights militants remain lucidly aware of the challenges ahead.

PHOTO-2019-12-11-13-03-03PHOTO-2019-12-11-13-03-132019_12_11_Biram_De l'espoir et de la lucidité2019_12_11_Biram_De l'espoir et de la lucidité2

 

Slavery: tabou cassé / broken taboo

Si vous êtes à Niamey le vendredi 14 décembre, ne manquez pas le concert de Sage Soldat ‘Slavery: Tabou cassé’ qui utilise le rap pour alimenter reflexions engagées au tour des droits de l’homme et les survivances de l’esclavage. Au concert Sage Soldat, membre de l’équipe LESLAN, lancera sa nouvelle chanson inspirée par sa recherche et son rôle de principal organisateur de l’exposition LESLAN.

If you are in Niamey on Friday 14 December do not miss Sage Soldat’s concert ‘Slavery: Tabou cassé’ that uses rap to rise awareness on human rights and the survivals of slavery. AT the concert Sage Soldat, a member of the LESLAN Team, will launch his new song inspired by his research activities and his leading role in the installation of the LESLAN exhibition.

Yacouba_LESLAN_concert_affiche

Communiqué LESLAN lancé le 3 décembre/ LESLAN’s communiqué is announced on 3 December

Le communiqué LESLAN a été annoncée publiquement par le secrétaire général de Timidria, Ali Bouzou, lors de l’événement du 3 décembre en présence du BIT, des autorités de l’état et du public de la ville de Niamey.

The communiqué LESLAN was announced publicly by the secretary general of Timidria, Ali Bouzou, during the event of December 3 in the presence of the ILO, the authority of the state and the public of the city of Niamey.

2 décembre: Journée internationale pour l’abolition de l’esclavage / International Day for the Abolition of Slavery

Demain, mardi 3 décembre, Timidria organise un forum sur le site de l’exposition LESLAN à l’IRSH (campus de l’Université Abdou Moumouni) pour célébrer le 2 décembre, Journée internationale de l’abolition de l’esclavage, et réfléchir sur les héritages et les survivances de l’esclavage et les façons de l’éradiquer.

Tomorrow, Tuesday 3 December, Timidria organises a forum at the site of the LESLAN exhibition at IRSH (Abdou Moumouni University campus) to celebrate 2 December, International Day for the abolition of slavery, reflect on the legacies and survivals of slavery today and on the ways to eradicate it.

Invite_3Dec2019

Coup d’œil à l’exposition LESLAN / Glimpse of the LESLAN exhibition

L’ouverture de l’exposition à l’IRSH a rassemblé des activistes anti-esclavage et des membres de base de la société civile nigérienne, des chercheurs et universitaires, des artistes, des hommes politiques et des autorités publiques. Pour un aperçu de l’exposition et de l’ouverture, cliquez ici.

The opening of the exhibition at the IRSH brought together anti-slavery activists and grassroots members of Niger’s civil society, researchers and academics, artists, politicians and public authorities. For a glimpse of the exhibition and the opening, click here.

_U3A7474
African abolitionists: Ilguilas Weila, Agali Agalher, Biram Dah Abeid (left to right)

_U3A7697
Hadijatou Mani et Dame Alhousna de Zangon Abolo reconnaissent leurs photos et celles de leurs amies dans le poster réalisé par Apsatou Bagaya.

Ouverture de l’exposition / Exhibition opening

L’exposition «Les legs de l’esclavage au Niger» a été lancée mardi 5 novembre à l’Institut de recherche en sciences humaines (IRSH) dans le campus universitaire de Niamey, avec le co-parrainage du Ministère de la Justice et du Ministère de la Renaissance Culturelle. Ont participé à cet événement Mme Hadijatou Mani Koraou, Mme Fadimata (‘Fodi’) Mohamed, une vingtaine de membres de base qui ont soit connu l’esclavage dans leur vie ou ont été victimes de discrimination sur la base de l’ascendance servile, les autorités de l’État, certains des principaux abolitionnistes d’Afrique de l’Ouest, y compris l’Hon. Biram Dah Abeid, Président de l’IRA Mauritanie, M. Ibrahim Ag Idbaltanat et Mme Rhaishatou Wallet de Temedt Mali, M. Alkoa Madjiera Ngar de ARED Chad, des représentants de l’Ambassade Américaine au Niger, de nombreux membres de Timidria et de toute l’équipe du projet LESLAN, et de nombreux enseignants chercheurs et étudiants de l’Université Abdou Moumouni. À cette occasion, Djibo Moussa Boubacar (1er prix), Apsatou Bagaya (2e prix) et Abdoulaye Yabilan (3e prix) ont reçu les prix du concours LESLAN pour la meilleure œuvre d’art sur le thème de l’esclavage. Toutes les œuvres d’art sont exposées lors de l’exposition, qui reste ouverte jusqu’au 21 décembre.

The exhibition ‘Legacies of Slavery in Niger’ was launched on Tuesday 5 November at the Institute of Research in the Humanities in the University campus of Niamey, under the auspices of the Ministry of Justice and the Ministry of Cultural Rennaissance. Participants to this event included Mme Hadijatou Mani Koraou, Mme Fadimata (‘Fodi’) Mohamed, about 20 grassroots members who experienced enslavement or discrimination based on slave descent, state authorities, some of the main abolitionists in West Africa, including the Hon. Biram Dah Abeid President of IRA Mauritania, Mr Ibrahim Ag Idbaltanat and Mme Rhaishatou Wallet of Temedt Mali, Mr Alkoa Madjiera Ngar of ARED Chad, representatives of the US Embassy in Niger, many members of Timidria, all the LESLAN Project team, and numerous researchers and students of Abdou Moumouni University. On this occasion three prizes for the LESLAN competition for the best art work on the theme of slavery were awarded to Djibo Moussa Boubacar (1st prize), Apsatou Bagaya (2nd prize), and Abdoulaye Yabilan (3rd prize). All the works of art are exhibited at the exhibition, which remains open until 21 December.